Les Kabyles des Traras 1ère p

MASSIF DES TRARA (Province d’Oran)

Ce n'est pas une division naturelle très-exacte. Nous y renfermerons en entier les Oulaça(1), qui cependant n'en occupent que la partie orientale, sur la rive gauche du Tafna. De sorte que sa limite orientale sera formée par l’Ouad-Rgaser(2), et la limite occidentale par la rivière de Djama-Ghrazaouât. Cet ensemble formait sous Abd-el-Kader un aghalik, mais aujourd'hui on le désigne sous le nom de Kaïdats-Kabyles. Ce sont :

Les Beni-Khalled ou Khaled(3), qui habitent les hautes montagnes comprises entre le port (Mersa) ou plutôt la crique de Honéïne(4) et la montagne de Trara, et qui sont désignées sous le nom générique de Djebel- Beni-Kliallad, mais dont quelques points particuliers se distinguent par des noms spéciaux, tels que ceux de Tadjra(5) et de Sidi-Bou-Riach(6). Ce pays est limité au N. par la mer; à l'O., par les Beni-Menir; au S., par les Oulad-Deddouch, et les Beni-Ouersous; à l'E., par les Oulaça.

On trouve chez les Beni-Khallad le port de Honéïne, le village des Oulad-Sidoun(7) au pied du Tadjra, rocher ou les Trarah, du temps des beys, se dérobaient aux poursuites des Turcs; le village de Tadjra, au-dessus de celui des Ouled-Sidoun; le village des Ouled-ben-Dra, sur le versant S. de la montagne de Sidi-Bou-Riach; le village de Medjadjera(8), à l'E. du précédent sur la môme montagne; le village des Oulad-Ioucef,(9) sur le sommet et le versant S. des Bou-Riach; le village des Kezazla, situé à l'E. des trois précédents, sur la môme montagne.

Ces huit villages comptent 580 maisons et 1,655 fantassin.

Beni-Ouersous. Cette tribu ou kabila habite les montagnes auxquelles elle donne son nom et quelquefois différenciées sous les noms de Sidi-Sfihan(10), d'El Hammam, et de Bou-'Khansir; elle est limitée au N. par les Beni-Khallad et les Oulaça; à l'E. par les Oulaça et les M'kennia-du-Ghocel; au S. par les Oulad-Deddouch; à l'O. par l.es Beni-Menir. Les Beni-Ouersous ont, comme les Beni-Khallad, 8 villages : Keranka, EI-Kouasem, Souaber, Chaeb-Ben-Dra, Bou-Khanzir, El-Menazel, dont la plupart des habitants fondent et travaillent le fer; Bab-Mesmar et Oulad-Bou-Azoun,qui ont 580 maisons et 1,410 fantassins.

Les Oulad-Deddouch, sur la montagne du même nom, c'est-à-dire sur le massif compris entre la rive droite de l’Ouad-el-Hammam et la rive gauche de la Tafna. Au N., à l'E. et au S., cette montagne est très bien délimitée par les deux rivières, mais à l'O. elle se confond avec celle de Filhaoussen(11) et de Sidi-Sfihan, sans autre démarcation que la ligne conventionnelle de délimitation du territoire de chaque kabilah. Les villages des Oulad-Deddouch sont au nombre de 4 : El-Arabiïn(12), El- Khoualem, Oulad-Haroun, Oulad-Deddouch; ils ont '240 maisons et environ 800 fantassins.

Les Beni-Meshal. Les villages de cette kabilah sont situés sur la montagne de Filhaoussen, et sur celle d'Aïn- Kbira, qui n'est qu'une assise inférieure de la première. Ils sont limités au S. par les Oulad-Riah; à l'O , par les Ashab Nedroma; au N., par les Beni-Menir; à l'E., par les Oulad-Deddouch. Ils sont au nombre de 10 : Oulad- Fadhal, Oulad Sidi-Ben-Omar, Dar-Zaouïa, Aïn-Kbira, source très-abondante, autour de laquelle se tient tous les lundis et les jeudis un marché où il se vend beaucoup de fruits secs, du lin, et de la toile; Sidi-El-Hadj-ben- Abdallah, ancien dôme (Koubbah), objet de la profonde vénération de tous les Trarah; Zeradda, Souamria, Oulad-Sidi-Bouzif, Oulad-Yakoub, Mettaghra. 8 de ces villages comptent 370 maisons et 930 fantassins.

Les Beni-Menir. Leur territoire forme un triangle, dont la base est à la mer el le sommet à Nedroma. Il comprend la montagne de Sidna-Oucha (le prophète Josué)(13), et celle dite des Beni-Menir ; ses limites sont au N. de la mer; à l'E. les Beni-Khallad; au S. les Beni-Meshal elles Ashab-Nedrona; à l'O. les Msirda. Cette kabilah comprend 17 villages, dont voici les plus importants : Oulad-Khalifah, Belkhafer, Dar-El-Louh, Sidi-Bouzian, Dar-Djedid (maison neuve), Oulad-Bouzine, Tount ou Touant, Oulad-Dziri, lesquels comptent 625 maisons et 1,020 fantassins.

                          à suivre...............

------------------------

1)    Oulaça : nom écrit encore Oul’hassa, Oulhassa, Walhassa, ould-Assa, c’est-à-dire  Oulhaça, chez les écrivains Français  et Gualaza chez les espagnoles, cette région prend aussi le nom de Kabyles de la Tafna et le nom des Traras.

2)    Oued-Ragaser : Oued El-Ghazer coule près de  la plage de Sidi Djelloul.

3)    Beni-Khalled : se villages se trouve entre la commune d’Oulhaça et la commune de Honaine.

4)    Honeine : la ville Honaine voisine de la commune d'Oulhaça.

5)    Tadjra : Djbel Tadjra se trouve entre la ville Honaiene et la ville de Nedroma.

6)    Sidi-Bou-Riach : Sidi Ourièche (Commune)daira d'Oulhaça.

7)    Oulad-Sidoun : à Hoaine par contre il y avait certaine tribue dite aussi Ouled Sidi Mohamed E-Sidoumi El-Ouerdani (Ouerdania) commune d'Oulhaça El-Gheraba.

8)    Medjadjera : près de Marabout  Sidi Yakhlef entre la commune de Oulhaça et la commune de Honaine.

9)    Oulad-Ioucef :Ouled Youcef au Honaine.

10)   Sidi-Sfihan : Djbel Sidi Soufiène près de la ville de Honaine.

11)   Filhaoussen : Djbel Filaoucen près de la ville de Nedroma.

12)   El-Arabiïn : El-Arabiyines un petit village près de Ouled Azouz, Commune de Sidi Ourièche.

13)   Sidna-Oucha : Sidi Ouchaa entre la ville de Honaine et la ville de Razaouet.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×